Je suis sensible à la cause des lévriers irlandais

Le calvaire des greyhounds Irlandais est aussi insoutenable que celui des galgos espagnols.

 Pourquoi ALM a décidé de venir en aide également aux greyhounds Irlandais ?

 Savez-vous que L’Irlande est le pays qui produit le plus de greyhounds ?

Il n’y a pas de réglementation ni de législation imposant aux propriétaires d’enregistrer leurs lévriers à la CPI (Société Centrale Canine).  La législation exige seulement des  propriétaires de notifier à la CPI s’il y a un transfert de propriété / vente d’un lévrier encore en course, ou si le lévrier meurt. Le greyhound n’a pas le statut d’animal de compagnie, mais d’animal de rente.

L’exigence pour que  tous les lévriers soient pucés et répertoriés est rentrée en vigueur seulement en 2016, ainsi  il y a maintenant une  traçabilité des lévriers irlandais.

 1200 lévriers sont sauvés   à partir de l’Irlande chaque année par le biais des sauvetages organisés par des associations de bienfaisance privées.  Une grande majorité  est hébergée en dehors de l’Irlande, par exemple en Europe, USA et Canada. Mais il en reste des milliers qui sont soit euthanasiés, soit exportés vers l’Asie, pour y être vendus au kg pour la consommation, aux enchères  ou vers le cynodrome le plus meurtrier de MACAU ( Le cynodrome de Macao est particulièrement vétuste et cruel).

Leurs conditions de vie sont atroces ils  sont maintenus dans de petites cages en béton empilées les unes sur les autres. »

Ils vivent en cage 20h sur 24 et dans le noir, ne sortant que pour l’entrainement ou la course.

 Issue de la culture populaire, la course de lévriers, longtemps surnommée « la course de chevaux des pauvres », est devenue en Irlande une véritable industrie. Plus de 25000 lévriers de course sont élevés chaque année sur l’île pour courir sur des cynodromes spécialement conçus pour ce genre de compétitions.

Trop vieux, trop fatigués, trop lents, chaque année plus de 10 000 lévriers doivent prendre leur retraite sportive au Royaume-Uni. Le sort de ces chiens, généralement âgés d’à peine 3 ou 4 ans, reste très controversé. Et pour cause : si une bonne partie d’entre eux sont adoptés par le biais d’associations et deviennent des animaux de compagnie, bon nombre “disparaissent” sans laisser de trace après avoir fait les beaux jours des pistes de course. Selon la Société Protectrice des Animaux du Royaume-Uni, la RSPC, plus de 4500 lévriers disparaîtraient ainsi chaque année.

105006 lévriers sont nés en Irlande. 94.405 ont été déclarés  à l’âge de course (treize mois) – ces chiffres proviennent  des 17501 portées enregistrées. Où sont les autres ?

ALM  a sauvé  4 greyhounds  cette année, par manque de moyen nous ne pouvons aider davantage. Le voyage d’un greyhound vers la France coûte 175 euros, si nous ne trouvons pas d’adoptant rapidement nous devons les placer dans notre pension, qui coûte 240 euros par mois et par chien. Nous devons nous mobiliser devant cette cruauté et c’est en apportant votre soutien, soit en adoptant, en devenant adhérent, ou en faisant un don à l’association que nous pourrons mener à bien notre combat et faire adopter ses anges qui le méritent autant que les galgos.

 

Vous avez la possibilité de soutenir la cause des greyhounds irlandais.

Grâce à votre don et votre soutien, nous pourrons en sauver davantage.

Vous pouvez effectuer un don, en précisant que c’est pour la cause des greyhounds irlandais :

  • Par chèque à l‘ordre de : Association Aide aux Lévriers Martyrs, et envoyé au siège social, à l’adresse :
    11 domaine de rollancourt
    62770 Rollancourt
  • Par virement Paypal, à l’adresse : contact@levriers-martyrs.com
  • Par virement bancaire :
    Titulaire : Association Aide aux Lévriers Martyrs
    IBAN : FR76 1670 6000 4353 9227 1370 322
    BIC : AGRIFRPP867

L’association vous fera parvenir un reçu fiscal.

Vous pouvez également aider la cause, en diffusant l’information, et en procédant à la recherche de familles d’adoption.

Merci pour eux

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *