Adopter un Greyhound Irlandais

Aujourd’hui, l’Irlande produit et exporte plus de Greyhounds que tout autre pays dans le monde, et chaque décision dans la vie d’un lévrier irlandais est conditionnée par sa rentabilité. Les Greyhounds sont traités comme des produits jetables. Chaque année des milliers de lévriers irlandais sont retirés des courses. Alors que quelques-uns vivent une retraites heureuses, plusieurs milliers sont cruellement abandonnés ou détruits à la fin de leur carrière de course.

Les lévriers de course sont à la retraite à un âge précoce, âgés généralement de trois à cinq ans. Les greyhounds, comme d’autres chiens de grande race, peuvent vivre jusqu’à 12-14 ans. Le retrait de la compétition peut être dû à des blessures subies sur la piste, ou parce qu’ils sont trop lents pour gagner des prix. Ainsi, de nombreux jeunes greyhounds, en forme et en bonne santé,  se retrouvent sans emploi et excédentaires. En outre, des milliers de petits lévriers ne se rendent jamais sur les cynodromes, soit en raison d’un manque d’acuité, de vitesse, ou en raison de blessures  pendant la formation.
Que deviennent-ils tous ?
Certains sont destinés à la reproduction, quelques autres  gardés comme animaux de compagnie, un petit nombre replacé en Irlande et à l’étranger, d’autres encore exportés vers des pays tels que le Pakistan, Macao,… pour la course, voire en Asie pour la boucherie. Toutefois, un grand nombre sont soit abandonnés soient tués quand ils ne sont plus rentables.

Heureusement, des associations se sont créées et travaillent à changer cet état de fait, par une plus grande sensibilisation du public et l’éducation, ainsi que la discussion avec les organismes de l’industrie des courses et les institutions et réglementaires.
Une prise de conscience de ce problème a vu le jour ces dernières années. Des lois ont été promulguées pour améliorer le sort des greyhounds de course :
– Loi du 16 Novembre 2011 : règles pour le bien-être des greyhounds, réglementation des établissements d’élevage et élaboration d’un registre d’élevage.
– En 2013 promulgation d’une Loi sur la santé et la protection des animaux. Cette loi est un acte de révision de la loi relative à la santé et au bien – être des animaux et à leur protection et leur identification. Elle prévoit également la régulation de certaines activités liées aux animaux et vise à prévenir la cruauté envers les animaux.
-.En 2015 une loi a rendu obligatoire le « micropuçage » des greyhounds, permettant ainsi une meilleure traçabilité.

L’association GRAI (Greyhounds Rescue Association Ireland) donne quelques chiffres. De 2010 à 2015, au moins 105.006 lévriers sont nés en Irlande. 94.405 ont été affectés aux courses à l’âge de treize mois. Ces chiffres sont établis sur la base des 17.501 portées enregistrées.

De 2010 à 2014:
– 2294 lévriers ont été euthanasiés en fourrière
– 377 lévriers ont été hébergés en fourrière puis replacés.
– 375 lévriers ont été pris en charge par des associations de protection animale qui les ont fait adopter.
Il est évident de voir qu’il y a un écart énorme dans la traçabilité, entre les dizaines de milliers de lévriers élevés en Irlande, et ceux dont on connaît le sort exact. Cet écart soulève d’énormes problèmes.
L’obligation de pucer tous les lévriers à partir de 2016 peut offrir une chance de fiabiliser la traçabilité des lévriers irlandais, et ainsi éradiquer ou tout au moins ralentir les disparitions inexpliquées car intraçables.

GRAI estime que pas plus de 1200 lévriers irlandais sont adoptés chaque année par le biais d’organismes de bienfaisance privés. Par ailleurs, une grande majorité d’entre eux ceux sont adoptés en dehors de l’Irlande : Italie, Allemagne, Belgique, Hollande, Grèce,  USA et Canada.

ALM a proposé ses services dans le cadre du replacement des greyhounds réformés des courses irlandaises. Notre collaboration a été actée, et un partenariat avec une organisation irlandaise de replacement de greyhounds a été conclu.

Nous réalisons dès à présent la promotion des greyhounds irlandais à adopter, sur notre site, et gèrerons tout le processus d’adoption.

L’association compte sur nous tous, membres actifs, pour promouvoir cette nouvelle action dans nos entourages, afin de susciter l’intérêt de nouveaux adoptants, et de pouvoir sauver des greyhounds irlandais, en plus de nos galgos espagnols.

ADOPTER UN GREYHOUND

 


Commentaire

Adopter un Greyhound Irlandais — Un commentaire

  1. Bonjour
    Bravo pour votre site et votre combat mené avec amour et respect de ces magnifiques et si tendres chiens. Je voulais savoir si les greyhounds irlandais étaient, stérilisés, vaccinés même si je suppose au vu des conditions de ces retraités des courses, des frais générés et leur récente arrivée qu’ils n’ont pu être tous traités. D’autre part je voulais savoir si le fait d’être en appartement ( 65 m2 ) était rédhibitoire. Merci pour votre réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *