Fermer le Canidrome de Macao

Le Macao (Yat Yuen) Canidrome Club (chinois), situé dans la péninsule de Macao, est le seul cynodrome en Asie. Environ 120 chiens prennent part à 18 courses cinq jours par semaine. Il dispose de deux tribunes, plusieurs boîtes privées, et un salon VIP.

Ce week-end du 25 juillet 2015 a réuni à Macao, plusieurs associations et fondations de protection animale, dont l’objectif est d’obtenir la fermeture du cynodrome de Macao. Ce cynodrome appelé « Canidrome de Macao », importe des centaines de greyhounds par an, principalement d’Australie, afin de les utiliser pour la course dans des conditions sordides, avant de les euthanasier lorsqu’ils ne sont plus performants.

Vous trouverez ci-dessous une traduction d’un mail reçu de la part de Christine A. Dorchak, Présidente et Avocate Générale de l’Association GREY2K USA.
« GREY2K USA est un organisme sans but lucratif national des USA, de protection des lévriers de travail. Il cherche à améliorer la vie des lévriers à l’échelle nationale en faisant adopter des lois de protection. Il a pour mission également de mettre fin à la course de chiens à l’échelle nationale et également internationale. »

« Chers amis,

Tandis que vous lisez ce texte, le directeur exécutif mondial Carey Theil de GREY2K États-Unis et moi sommes juste arrivés à Macao, Chine, pour combattre pour les lévriers.
Savez-vous que chaque chien qui est amené ici pour les courses est condamné à mourir ?
C’est vrai, chaque année, plusieurs centaines de lévriers sont importés d’Australie pour être utilisés et maltraités sur le champ de courses du “Canidrome” et aucun d’entre eux n’en sort vivant.

Heureusement, nous avons maintenant une extraordinaire opportunité de mettre un terme à la pire exploitation de chiens dans le monde.
Mais nous avons besoin de votre aide pour ce faire! S’il vous plait, signez notre pétition maintenant!

D’ici quelques mois, le bail foncier pour le Canidrome va finalement expirer.

C’est pourquoi nous sommes maintenant rassemblés ici, avec le RSPCA (Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals), avec les Fondations “Animals Asia” et “Animals Australia”, avec des groupes humanitaires de Taïwan et de Chine, pour inviter personnellement le cadre dirigeant de Macao à fermer ces installations cruelles dès maintenant.

Nous voulons lui prouver qu’il existe un chœur accablant de soutien des lévriers partout dans le monde !

Albano Martins, l’homme héroïque qui a fondé le seul abri animal “Anima” de Macao, mène ce combat depuis 2012. Mais maintenant il a besoin de votre aide pour faire connaître aux officiels locaux, que tuer d’innocents lévriers est une ignominie.

S’il vous plaît, faites trois choses simples aujourd’hui pour aider à fermer le Canidrome une fois pour toutes !

1- Signer notre pétition au cadre supérieur Fernando Chui Sai On. Incroyablement, notre pétition a déjà plus de 260.000 signataires ! SVP Ajoutez votre nom aujourd’hui.

2- Faire une donation immédiate pour aider à soutenir notre travail permanent pour aider les lévriers à Macao, et partout ailleurs où la cruauté des couses de lévriers persiste!

3- Nos campagnes internationales dépendent entièrement de votre soutien permanent. SVP Envoyez un E-mail à chacune de vos connaissances soucieuses du sort des chiens.

Le temps est compté pour les lévriers de Macao mais c’est un combat que nous pouvons gagner ! S’il vous plaît aidez-nous à sauver ces chiens adorables.

Pour les Greyhounds
Christine Dorchak
Présidente et avocate générale au GREY2K USA « 

Pour SIGNER LA PÉTITION veuillez cliquer sur l’image ci-dessous. Merci


Commentaire

Fermer le Canidrome de Macao — 4 commentaires

  1. L’association américaine GREY2K est en relation avec 3 avocats australiens qui ont saisi leur gouvernement sur la souffrance animale. Il faut en effet continuer de solliciter les différents pays qui exploitent ainsi les chiens afin de faire cesser ces ignominies. Il s’agit hélas d’un travail de longue haleine.

  2. Il serait bon d’intervenir aussi en aval, soit auprès de l’Australie pour interdire la sortie des chiens de ce territoire, ce serait la moindre des choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *